réfugiés

Le fabuleux destin d’un réfugié syrien

Avant d'entamer son dangereux périple, le réfugié sait qu'il va devoir changer de cycle, ranger son acte de naissance en s'arrangeant avec son niveau de conscience. Avant de passer de l'autre côté le réfugié exprime sa dernière volonté au mieux pour l'accorder avec la volonté de Dieu.

Qu’appelle-t-on un pauvre ?

Qu'appelle-t-on "un pauvre" ? Celui qui a moins de 900 euros par mois pour vivre ? Non, car il y a plus pauvre que lui. Celui qui a moins de 450 euros par mois pour vivre ? Non plus, car il y a plus pauvre que lui. Celui qui a moins d'un euro par mois pour vivre? Même plus, car il y a plus pauvre que lui. Celui qui a zéro euro par mois pour vivre ? Peut-être bien que oui... peut-être bien que non. Les paramètres dépendent des périmètres. Le temps n'est pas le même pour un esclave ou pour un maître. Qu'appelle-t-on "un pauvre" ?

Trop de réfugiés ?

"Qui nous chantera une chanson, une chanson du matin, une chanson légère, si aérienne et si ensoleillée qu'elle réussisse à ne pas chasser les idées noires... qu'elle les invite tout au contraire à partager nos danses et nos chants?" Je cite de mémoire, le Gai Savoir. (Nietzsche) On n'excommunie pas les démunis. On n'en fait pas de cadavres exquis. On les invite, on les habilite, on les abrite, oui, pour que notre danse ait un sens et notre existence une résonance. Aucun être au monde ne peut nous faire de l'ombre si nous sommes vraiment sensibles à la lumière. Les plus amers disent

Antiracisme et féminisme, des valeurs incompatibles ? par John Laughland

Étonnante cette histoire quand même&; Je suis toujours méfiant quand une personne ou un groupe  se comporte d&;une façon contraire à ses intérêts (ici, s&;intégrer).

Les infos dont on parle peu n°107 (6 novembre 2015)

Nous mettons à votre disposition toutes les semaines quelques informations passées totalement inaperçues dans nos médias mais qui peuvent être importantes. Nos liens Soutenir le Kiss Kiss Bank Bank de l’Agence Info Libre La lettre d&;Analyses et d’Informations Libre n°7 (novembre 2015) Infos internationales Syrie : Moscou frappe, la coalition fait une pause Syrie :

Les réfugiés de la télé

La télé n'est plus ce qu'elle était. Elle n'était rien. Elle est devenue quelque chose : le seul lien imaginaire avec le monde réel... ou ce qui revient au même... le seul lien réel avec le monde imaginaire... source de richesse pour les pauvres terriens qui n'ont pas la chance ou la malchance d'avoir internet... un vrai lien pour ceux qui ne sont relayés à rien. L'image du monde est plus que jamais tributaire d'un monde d'images où la vérité n'a plus lieu d'être, vu le nombre de contre-vérités. Il faut juste parler de ce qui parait et non plus parler juste de ce qui est.

La démocrachie

La démocrachie est résolument résolue à mettre de côté l'Absolu parce qu'elle considère qu'il n'y a que des géométries variables. Car les principes ne sont pas du tout, rentables. La real-politique dégage l'idéal. Oui à la charité, si et seulement si elle est ordonnée. Oui, si et seulement si elle obéit à un ordre économique et financier. La démocrachie est une parfaite imperfection, une pseudo-entéléchie qui couvre les fins qu'elle fait semblant de découvrir. En son sein, ce n'est jamais le peuple qui réfléchit mais une oligarchie qui prétend nous épargner le gâchis.

Dialogue avec un réfugié

(le téléphone noir sonne l'heure) Personne : Allo... vous êtes toujours là ? Le réfugié : oui toujours là Personne : Marhàbà Le réfugié : merci... je vous dois à vous et à tous ceux qui sont comme vous, une fière chandelle... même si je n'ai pas encore réussi à obtenir mon statut de réfugié, je me sens presque libre! Personne: vous parlez encore mieux que moi le français, où l'avez-vous appris ? Le réfugié : on avait des écoles enviées par le monde entier avant que ne s'installe le merdier ! Personne : vous voulez dire que c'est encore plus dur pour vous autres chrétiens?

Immigrés et immergés

En somme, il y a trois interprétations : la tienne, toi qui me regardes, la sienne qui ne nous regarde pas et la mienne qui ne regarde que moi. On va les examiner sans égards, en prenant un sujet au hasard : "submersion migratoire". Ce qui laisse déjà entrevoir que nous sommes attaqués de toute part et qu'il va falloir se défendre, d'autant plus que le mal vient d'en dessous et risque de nous passer dessus.

Nos coNpatriotes

Lorsqu'on entend certains coMpatriotes, nous sommes tentés de remplacer M par N! Qu'ils soient patriotes, ne les empêche pas d'être cons, je veux dire inintelligents. Il paraît qu'une bonne majorité de français n'est pas favorable à l'accueil des nouveaux damnés, les migrants persécutés par la mauvaise distribution des sorts. Les français en ont assez, semble t-il. Ils ont déjà donné. Ils n'ont plus envie de recevoir. Ils sont déçus par l'humanité, qui ne leur profite quasiment jamais. Et puis, ils sont de plus en plus méfiants.

Vague de réfugiés sur l’UE : de l’émotion à la raison avec Jean Bricmont

Lors de cet entretien, prévu avant la publication de la photo d&;un enfant syrien mort retrouvé sur une plage turque après avoir tenté la traversée de la méditerranée avec sa famille, le physicien et essayiste Jean Bricmont analyse les causes, et les différents enjeux de la crise liée à l&;afflux de réfugiés en Europe, majoritairement

Déferlante migratoire

La mer méditerranée carrefour de grandes civilisations est désormais le carrefour de la détresse humaine, de l’ignominie de certains. En effet, la période des fêtes de fin d’année s’est vue assombrir par les flots de la détresse humaine qui touche la rive sud de la Mare nostrum. Jusqu’à présent, les migrants venant d’Afrique du Nord,

Japan's nuclear evacuees denied Canadian refuge | Canada | News | Calgary Sun

TORONTO - A Japanese woman who claimed exposure to radiation from damaged nuclear reactors has been denied refugee status in Canada almost one year after that nation was rocked by an earthquake and tsunami that left more than 100,000 people homeless.