Responsabilité

Le con génital

Aujourd'hui c'est déjà demain. La science qui associe la biologie aux nouvelles technologies a désormais ton destin entre ses mains. Je vais te faire faire le chemin : Ta mère est enceinte de toi, elle vient de l'apprendre ce matin.

SAMU : Je suis malade !

Des appels, le monde en reçoit à la pelle... Mais c'est de plus en plus rare qu'il vous rappelle... ou qu'il s'en rappelle... Il vous entend... mais il ne répond pas... il ne répond plus... Il n'a pas le temps de vous répondre... vous n'avez plus qu'à aller vous faire pendre... Camus appelait absurde, ce divorce entre l'homme et le monde.

Un sarcophage pour Sarko

Hier mis en cause, aujourd'hui mis en examen... L'ex-président français aura du mal à dissimuler sa peur du lendemain. Sa présomption de culpabilité n'est pas moins probante que sa présomption d'innocence. L'enquête va se poursuivre. Elle peut se solder par un non-lieu ou par un renvoi devant un tribunal correctionnel.

La médiocrité française

 
Subjectivement, c'est toujours le sentiment qui prend les devants. Qui nous permet d'aller de l'avant. De s'emporter ou de l'emporter sur l'environnement. De vaincre sans chercher à convaincre. Ce n'est pas l'amour de la sagesse mais l'amour de la folie. Et inversement. La folie de l'amour. L'amour fou, absolu, inconditionnel. La Raison est bien entendu tenue à l'écart.

Les réfugiés de la télé

La télé n'est plus ce qu'elle était. Elle n'était rien. Elle est devenue quelque chose : le seul lien imaginaire avec le monde réel... ou ce qui revient au même... le seul lien réel avec le monde imaginaire... source de richesse pour les pauvres terriens qui n'ont pas la chance ou la malchance d'avoir internet... un vrai lien pour ceux qui ne sont relayés à rien. L'image du monde est plus que jamais tributaire d'un monde d'images où la vérité n'a plus lieu d'être, vu le nombre de contre-vérités. Il faut juste parler de ce qui parait et non plus parler juste de ce qui est.

Sport et démocratie

Le sport est comme la prière, comme la nourriture, comme la sensation du chaud ou du froid. Il serait absurde qu’une foule se presse dans un restaurant simplement pour voir une personne ou un groupe prendre un repas. De même qu’il serait absurde de demander à une ou plusieurs personnes de se chauffer ou de se rafraîchir à notre place. Il est tout aussi illogique, pour la société, de laisser un individu ou une équipe monopoliser la pratique du sport, alors que c’est l’ensemble de la collectivité qui finance ce monopole.

Stop au “Mahomet bashing”, par Eric Brunet

Par Eric Brunet Je ne suis pas Charlie. Je suis resté chez moi, le dimanche 11 janvier, comme 62 millions de Français. Pour autant, les tueries de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher m’ont meurtri. Je connaissais personnellement deux victimes&;

Oligarchie

N’ayons pas peur de le dire : nous sélectionnons lors d’élections une poignée d’oligarques qui nous volent le pouvoir. Sous le masque de la démocratie notre République prospère d’oligarchie en oligarchie (oligoi : petit nombre, arkhê : gouvernement), où « les hommes au pouvoir écrivent les règles de leur propre pouvoir. »