responsabilité civile

Les sans-toit n’ont plus froid… aux yeux

Dans la vie, on est parfois tenus d'avoir un avis et de devoir l'exprimer, l'imprimer ou le publier, précisément lorsque la vie d'autrui est en jeu. Mon souci qui est sans doute le vôtre aussi : c'est le souci qui concerne les sans-abri. Avec cette vague de froid, il y a de quoi reprendre ce chemin de croix en reposant la question du pourquoi? Pourquoi on les laisse mourir de froid ?