romantisme

Lécher, Lâcher, Lyncher (Syrie Iran, Russie)

Lécher, lâcher, lyncher : trois verbes réguliers pour décrire un comportement que l'on juge irrégulier, celui de notre attrait pour la régression ou l'agression, qui nous fait parfois regretter notre propre portrait.

L’obsolescence des Amours

On peut le déplorer... on peut le regretter mais on aura du mal à le contester : l'éphémérité de nos amours est un fait incontesté... incontestable. On l'a plus d'une fois éprouvé même si on s'évertue à le désapprouver... Nos amours ont une durée limitée... quasiment mesurable... on est loin de l'incommensurable!

La solution à vos problèmes… de cœur.

Phase 1 : la préparation Pas d'enclin, ni d'inclination parce que si vous ne tenez pas debout, vous n'irez pas jusqu'au bout... le destin qui vous guette, c'est le déclin... la déclinaison sans raison. Quand on se laisse aller, on finit toujours par perdre pied, par tomber amoureux... et ce n'est pas ce qui peut vous arriver de mieux.   Phase 2 : l'opération

Le déni de la réalité

J'aimerais bien examiner avec vous une expression en vogue aujourd'hui : Le déni de la réalité. Et la question surgit aussitôt : de quelle réalité, il s'agit ? Parce que ça ne vous a pas échappé, que nous n'avons pas la même vision de la réalité. Sans parler de subjectivité, on peut parler d'objectivité toute relative... c'est toujours selon un point de vue, un point dans l'espace et un point dans le temps : les fameuses coordonnées sans lesquelles on ne peut rien ordonner. La réalité est la somme de toutes ces coordonnées... un ordre donné auquel nous ne pouvons pas ne pas nous abandonner.