Saint Augustin

YA LATIF : Mot-clé pour ne pas sombrer !

Nous autres français on pratique pas ou mal l'arabe. On sait ce que c'est qu'un "KIF", le substantif qui fait plaisir ; le verbe "KIFFER" comme pour se donner du plaisir ou le composé : "KIF-KIF" qu'on utilise juste pour dire qu'on est pas "KIF-KIF" et c'est définitif... Je vais essayer d'enrichir ce petit vocabulaire en disant "YA LATIF".

Étranger, vos papiers !

La guerre civile n'aura pas lieu. En France certains la souhaitent. D'autre la redoutent. Ce sont souvent les mêmes qui posent ou reposent le même problème. Sous prétexte qu'il y a trop d'étrangers en France, certains s'y sentent de trop comme français; d'autres s'y sentent plus français que les français, sans cesser d'être étrangers...

Songes d’une endettée

 
Songe n°1 Songeons à Alain pour faire jaillir la lumière. Il écrit : "Obéir en résistant, c'est tout le secret. Ce qui détruit l'obéissance est anarchie ; ce qui détruit la résistance est tyrannie". Vous l'avez compris : nous ne pouvons vivre, ni survivre dans une société sans ces deux substances : obéissance et résistance.

En écho à Umberto

Pour être moins laide Je plaide Je fais des plaidoyers Pour une littérature détachée Sans tâches et sans attaches Je ne tiens pas à subordonner Le texte au contexte Ni l'inspiration à la respiration Le lien existe bel et bien, mais je n'y tiens pas C'est la raison pour laquelle je ne retiens que les textes qui tiennent Qui ont du maintien Qui refont l'histoire au lieu de renvoyer à l'histoire Qui ne relayent pas mais qui créent et recréent la vie au lieu de se contenter de la raconter... À dire vrai, la biographie ne peut absorber l'écriture