scène internationale

Un sarcophage pour Sarko

Hier mis en cause, aujourd'hui mis en examen... L'ex-président français aura du mal à dissimuler sa peur du lendemain. Sa présomption de culpabilité n'est pas moins probante que sa présomption d'innocence. L'enquête va se poursuivre. Elle peut se solder par un non-lieu ou par un renvoi devant un tribunal correctionnel.