solidarite

Solidarité biologique

Il y a un altruisme biologique. Voir par exemple une fourmi aider une autre fourmi à porter le poids de la vie: une miette en guise de provision animale. Il y a un altruisme éthique. Voir par exemple un homme faire tout le nécessaire pour ne pas écraser une fourmi: une miette en guise de prévision morale. Il y a un altruisme théologique. Voir par exemple Dieu dans l'œil de la fourmi: une miette en guise de vision verticale.  

La Charia expliquée à un ingrat

La charia n'est ni la peste, ni le choléra, ce n'est pas une maladie, mais un paradis ici-bas... ou plutôt un cheminement intelligent vers le paradis que tu peux entrevoir déjà ici-bas. La charia est comme on dit : une Loi qui ouvre la voie au plus humble des serviteurs, comme au plus superbe des rois.

Libérez-vous du libéralisme !

Le communisme n'a pas réussi à appauvrir les riches Le capitalisme n'a pas réussi à enrichir les pauvres... Depuis, les deux envieux ennemis sont devenus amis. Ils se sont réconciliés avec eux-mêmes et avec la réalité des faits C'est ainsi qu'on a vu paraître le libéralisme Le logis des sans logis, l'idéologie des sans idéologie. La maison sans raison, la religion sans dieu Le libéralisme a réussi à appauvrir les pauvres À les vider de leur sang, de leur sens ! En leur offrant juste un mensonge comme clé des songes Cette clé c'est ce qu'on appelle : La Liberté

L’appel au boycott est désormais interdit en France…

Eh bien, c&;est nouveau, ça vient de sortir, l&;appel au boycott de produits d&;un pays étranger est désormais illégal en France, comme vient de le décider la Cour de Cassation.

Les réfugiés de la télé

La télé n'est plus ce qu'elle était. Elle n'était rien. Elle est devenue quelque chose : le seul lien imaginaire avec le monde réel... ou ce qui revient au même... le seul lien réel avec le monde imaginaire... source de richesse pour les pauvres terriens qui n'ont pas la chance ou la malchance d'avoir internet... un vrai lien pour ceux qui ne sont relayés à rien. L'image du monde est plus que jamais tributaire d'un monde d'images où la vérité n'a plus lieu d'être, vu le nombre de contre-vérités. Il faut juste parler de ce qui parait et non plus parler juste de ce qui est.

Proche et prochain

La bonne approche consisterait pour une bonne part de l'humanité, à élucider le mystère de "la proximité" avant que la mauvaise part ne s'en sépare pour des raisons de promiscuité. La vie n'est pas facile, ni les temps évidents. On ne peut faire autrement que de distinguer nos proches de notre prochain. C'est le pathos de la distance qui met à nu un fond de la nature humaine qu'on préférerait ignorer. Entre les êtres qui nous sont familiers et les étrangers, nous ne cessons de tracer une ligne de démarcation.

Les rafles voilées

L’Histoire est propagande. Les vainqueurs écrivent leurs légendes et les vaincus s’y soumettent. Des axes et des cycles balisés de lumières savantes canonisant toujours plus les pouvoirs en place. La moindre révision demeure délicate au point de devenir prohibée si elle dévoile l’embryon d’une imposture. La raison du plus fort est ainsi faite. Elle sacralise un passé pour mieux dominer le présent.

Du citoyen au consommateur

L’ancien peuple de France majoritairement agricole, élevé dans l’obéissance à Dieu, cette soumission quasi magique à l’irrationalisme de la tradition qu’était la monarchie du servage, se trouvait, de fait, beaucoup plus éloigné des idées rationalistes et républicaines que les bourgeois des villes.

Syriza

Il y a un homme qui pèse plus lourd qu'un milliard de bonhommes Cet homme c'est vous ! Si vous ne faites rien, il n'y aura plus personne Sur les plateaux de la balance... Parce que la terre est trop petite Pour autoriser cette fuite en avant De quelques hommes inconséquents Il est temps que ça cesse Sous peine de perdre la tête et la planète Syriza et Podemos l'ont compris Tout est question de solidarité Elle n'est pas seulement nécessaire Mais salutaire... Pour l'humanité entière Question de vie ou de mort !