soumission

Islam : Vérité ou Liberté ?

On dit quand on ne sait pas quoi dire, que l'islam est une religion de soumission. Maudit soit celui qui le dit, juste pour avoir son mot à dire ! Mais admettons et plaidons pour cette soumission. Celle de la femme qui se voile ou celle de l'homme qui s'agenouille dans la rue et prie le Seigneur pour qu'il soulève un coin du voile.

Voilée à Paris, non voilée à Alger !

Je ne sais pas si vous connaissez cet auteur allemand qui a levé le voile d'ignorance sur tous nos tourments en assimilant la vérité au dévoilement. Autrement dit la vérité vraie est toujours déjà voilée et il faut étudier bien longtemps pour apprendre et comprendre pourquoi il n'est pas bon de lui arracher son voile.

LE PREMIER MUSULMAN

Avant Abraham, on ne savait pas ce que c’était qu’un drame intérieur. La conscience malheureuse n’avait pas conscience d’être malheureuse. Les cœurs battaient sans savoir pourquoi ils battaient. Nul n’avait encore entendu parler de Dieu. On se contentait de brûler à petit feu en sondant l’état des lieux sans se soucier des cieux.

Génération Bataclan

Pourquoi est-ce que je te cause ? Because, il n'y a pas d'effet sans cause! Je sais que tu en as eu ta dose Mais ce n'est pas une raison de confondre machin et chose Ça t'apprendra à voir la vie en rose... Ça ne rime à rien, je le sais, parce que les temps sont moroses. Je suis d'avis pour renoncer à la poésie, et renouer avec la prose Non je n'ai pas dit : faisons une pause Analysons ce qui est vraiment en cause : L'islam et ses overdoses L'islamisme et nos psychoses Désolée, mais je ne fais pas exprès de tomber sur des sonorités en symbiose

Houellebecq : une imposture littéraire

Privilège du pamphlétaire il est le premier à donner des coups ; la politesse veut qu’ensuite on lui rende au centuple. Tout ça est de bonne guerre. A moi donc l’honneur de dézinguer le dernier roman de Michel Houellebecq, Soumission, avant de recevoir les salves de ses dilettantes. De toute façon, quelle littérature peut se targuer d’une adhésion unanime ? Même le Voyage de Céline trouve ses détracteurs…

Les rafles voilées

L’Histoire est propagande. Les vainqueurs écrivent leurs légendes et les vaincus s’y soumettent. Des axes et des cycles balisés de lumières savantes canonisant toujours plus les pouvoirs en place. La moindre révision demeure délicate au point de devenir prohibée si elle dévoile l’embryon d’une imposture. La raison du plus fort est ainsi faite. Elle sacralise un passé pour mieux dominer le présent.

Sous mission

Lors de mon passage à Islamabad, j'ai interrogé un vieux musulman sur les vrais ressorts de sa religion. C'est un homme pieux qui n'espère et ne craint que le bon Dieu. Je ne voulais pas soulever avec lui des problèmes théologiques, ni m'attarder sur la bonne ou mauvaise lecture du Coran, mais percer le secret de certaines convictions, dites dogmatiques. Je voulais mesurer la part de tolérance ou d'intolérance propres à la conscience musulmane. Le vieux a anticipé en me disant que ma curiosité qui est loin d'être malsaine, ne s'adresse pas à lui mais à la vie.

Qui ne saute pas n’est pas Charlie !

Qui ne saute pas, n'est pas Charlie! Il ne faut surtout pas hésiter... Il faut sauter d'abord et réfléchir après Dîtes : je suis Charlie À suivre, sinon vous êtes poursuivi pour manquement envers le verbe être d'ici et pas d'ailleurs. On veut être enviés pour notre 11 janvier C'est le grand soir, le grand saut dans le connu Exit : l'inconnu, l'inconnaissable Les vrais citoyens n'ont pas besoin de vêtement ils manifestent tout nus homogènes et sans gêne. Tous ensemble ! Tous ensemble ! Hi! Hi! Hi! Avec un seul mot d'ordre : Les sots ne craignent pas la sottise!