Syriza

L’Europe institutionnelle est l’ennemie des peuples

Les élections menées en Grèce au cours de l’été 2015 témoignent d’un fait historique majeur. Elles ont montré l’incapacité d’un gouvernement pleinement plébiscité par son peuple à mettre en œuvre les lignes directrices d’un programme ouvertement orienté contre la politique d’austérité européenne.

Syriza: Plunder, Pillage & Prostration

How the ‘Hard Left’ embraces the policies of the Hard Right Greece has been in the headlines of the world’s financial press for the past five months, as a newly elected leftist party, ‘Syriza’, which ostensibly opposes so-called ‘austerity measures’, faces off against the “Troika” (International Monetary Fund, the European Commission and European Central Bank).

Sur Arte, Jean Quatremer psychanalyse la Grèce

Mardi 20 janvier, Arte rediffusait le documentaire coréalisé par Jean Quatremer, « Grèce, année zéro ». S’agissait-il, à l’approche des élections législatives en Grèce, de fournir aux téléspectateurs français l’occasion d’approfondir les enjeux autour de la situation critique du pays et des élections du 24 janvier ? Difficile de l’imaginer, avec ce film de 52 minutes qui enfile les clichés sur la Grèce et la nécessité de « la réforme », en se concentrant presque exclusivement sur la fraude et la corruption.

La Presse en campagne contre la Grèce, par Acrimed

Alexis Tsipras : idiot, aux abois ou fainéant ?

Un seul objectif pour la presse française : décrédibiliser Alexis Tsipras par la titraille. Les titres de la presse française consacrés à Alexis Tsipras depuis son arrivée au poste de Premier ministre de la Grèce le 26 janvier 2015 contribuent – en décrédibilisant son action – à construire un« monstre anthropologique » (1) :

Grèce : le nouveau gouvernement déjà secoué par les manifestations

Les manifestations se sont succédées toute la semaine à Athènes contre le nouveau gouvernement Tsipras (parti Syriza), la foule déçue l’accusant de ne pas tenir ses promesses. La dernière manifestation s’est soldée par des émeutes, des voitures ont été incendiées. Les manifestants demandent l’arrêt du programme de renflouement financier mis en place en Grèce par

Hollande, Merkel et le Pen sur Syriza et la sortie de la Grèce de la zone Euro

Extraits issus du discours de Marine le Pen à Savigny-sur-Orge le 19 février, et de la conférence de presse de François Hollande et Angela Merkel à l&;Elysée le 20 février. La Grèce ne sortira donc pas de la zone Euro.

Malgré la pression, Tsipras ne recule pas, par Okeanos

Nous retrouvons en ces temps troublés notre correspondant en Grèce, Okeanos, qui anime l&;excellent site , et nous donne les dernières nouvelles&;

Malgré la pression, Tsipras ne recule pas

Syriza cernée, par Frédéric Lordon

Beau rappel de Lordon + 2 autres billets cités

Syriza cernée, par Frédéric Lordon

On savait que l’expérience Syriza serait une leçon de choses en politique, la mise à nu, toutes technicités juridico-financières envolées, des ressorts fondamentaux de la puissance et de la souveraineté. De ses confiscations dans des institutions aussi. Nous y sommes – et encore plus vite que prévu.

Dimitrios Papageorgiou and Joshua Tartakovsky: Syriza – fraud or savior of Greece?

 By: Tesha Teshanovic Dimitrios Papageorgiou and Joshua Tartakovsky: Syriza &; fraud or savior of Greece? We decided to interview two persons with opposing views on Syriza. First one is Dimitrios Papageorgiou, greek right wing journalist from Athenes , second one is Joshua Tartakovsky, independent left wing journalist and film maker from Jerusalim.

Syriza

Il y a un homme qui pèse plus lourd qu'un milliard de bonhommes Cet homme c'est vous ! Si vous ne faites rien, il n'y aura plus personne Sur les plateaux de la balance... Parce que la terre est trop petite Pour autoriser cette fuite en avant De quelques hommes inconséquents Il est temps que ça cesse Sous peine de perdre la tête et la planète Syriza et Podemos l'ont compris Tout est question de solidarité Elle n'est pas seulement nécessaire Mais salutaire... Pour l'humanité entière Question de vie ou de mort !

[Reprise] L’alternative de Syriza : passer sous la table ou la renverser

Par Frédéric Lordon Ce dimanche 25 janvier ont lieu en Grèce des élections législatives qui pourraient s’avérer historiques : Syriza, la coalition de gauche d’Alexis Tsipras, est en tête des sondages. Mais pour Frédéric Lordon, l’étau allemand et les inconséquences de la formation grecque condamnent celle-ci à des acrobaties douloureuses&;

« Troika basta, viva Syriza » : rassemblement contre l’austérité à Paris

Quelques manifestants se sont rassemblés devant la maison de l&;Europe à Paris (4e arrondissement) pour apporter leur soutien à la coalition de gauche grecque Syriza, favorite pour les élections législatives qui auront lieu le 26 janvier 2015.