Total

Qatar ta gueule à la récré !

Trop riche, le Qatar entend bien le rester. Les prix du pétrole ayant chuté de plus de 50% depuis l’année dernière, le bon vieux temps du baril à plus de 100 dollars est désormais révolu. Que le baril oscille en dessous de la barre des 60 dollars, comme cela a déjà été le cas plusieurs fois en 2015, et c’est l’équilibre budgétaire de cette sinistre plaisanterie bédouine qui s’en retrouve menacé. De quoi bientôt fermer boutique si Doha ne prend garde.

Un système d’épouvantails et de pions

Les plus grands criminels de la planète ne sont pas les Bachar, les Ben Laden ou autres Kadhafi. Bien au contraire, combien même ils peuvent être de vrais résistants, on les diabolise et les utilise surtout comme épouvantails. Les vrais malfaiteurs, eux, ne se donnent jamais en spectacle comme un Hitler au meilleur de sa forme, mais sont d’autant plus dangereux qu’ils agissent derrière le rideau… Vous ne les voyez donc pas, et pourtant, ils nous gouvernent, nous manipulent comme si nous étions des pions. Des “pions de casino” comme le disait si bien Thomas Sankara :