être

Où sont passés mes amis ?

  Si je vous dis que la vie est une équation à une ou plusieurs inconnues ? Autrement dit que la vérité ne m'est jamais apparue toute nue... mais toujours voilée et rarement reconnue. Vous direz quoi?   Si je vous dis qu'une équation à une ou plusieurs inconnues... est la vérité vraie ou la vraie vérité avec toutes ses galères ?

LE MYTHE DE LA TRANSPARENCE

Être... tu m'entends ? Je sais que tu es là... je compte jusqu'à trois pour que tu quittes cet endroit sur le champ... sans m'opposer la moindre résistance... pour toi comme pour moi, c'est une question de vie ou de mort.

Êtes-vous devenus bourgeois ?

On rêve et on crève pour un complément d'avoir et un supplément d'être... C'est notre histoire, toute notre histoire, l'histoire d'un embourgeoisement. Que nous le voulions ou non, nous vivons sous le diktat, la dictée, la dictature de la bourgeoisie, la rampante comme la triomphante.

Émeline ou de l’éducation

 
Émeline est un joli prénom. C'est le prénom de ma grand-mère. Un être que j'aimais passionnément. Ce fut ma première institutrice. La première à mon sens à saisir l'essence d'un caprice. Le caprice d'un enfant. C'est elle qui m'a tout appris en m'apprenant qu'il y a plus de choses à laisser qu'à prendre ou à apprendre. En premier, tous les verbes inappropriés : élever, dresser, domestiquer, éduquer, apprivoiser.

Mes parents-thèses

Maman vit selon ses désirs. Papa vit selon ses principes. Sans être Électre, ni Œdipe, je me suis toujours posée la question de savoir lequel des deux a le plus de chances de s'y retrouver ou comme on dit de réussir sa vie. Ma mère qui exprime un règne animal, ou mon père qui imprime un ordre moral ? Comme j'étais une enfant révoltée, les deux m'insupportaient... énormément. Je prenais l'une pour une putain et l'autre pour un pantin. La putain qui ne vit que selon ses envies et le pantin dont l'avis est dépourvu de vie et dicté quoi qu'il en dise par d'autres que lui.