tyrannie

LITTLE BIG MAC

En musique, il faut qu'il y ait des accords C'est une question d'harmonie, sinon c'est la cacophonie! Même le cloporte ne supporte pas les fausses notes... Il faut que ça s'accorde, que les sons se répondent et se répandent.   En politique, l'oreille n'est pas à la recherche de la même merveille. Rien n'est pareil. Il faut qu'il y ait des désaccords, une opposition, sinon, il n'y a plus de politique. Pas d'accords, c'est toute la politique.

Comment lutter contre le fondamentalisme ?

Comment lutter contre le fondamentalisme ? Je dirais paradoxalement en réexaminant le problème à fond... jusqu'à accéder au fond du problème. Nous savons déjà a priori, que ce n'est pas évident de venir à bout d'une conviction, de la remettre en question, surtout face à celui qui croit détenir la réponse, il n'est pas question de lui reposer la question ! Ce qu'il redoute par dessus tout c'est le doute... d'autant plus qu'il croit disposer de la solution, la solution de tous les problèmes, de la clé du mystère, de la lumière qui dispense de la lumière. En un mot : de la vérité!

Le pouvoir du peuple et les assemblées parlementaires

De nos jours, l’ensemble des régimes politiques est le résultat de la lutte que se livrent les appareils ou les individus pour parvenir au pouvoir ; que cette lutte soit pacifique ou armée, comme par exemple la lutte des partis ou des classes, elle se solde toujours par le succès d’un homme ou d’un groupe et par la défaite du peuple, donc par la défaite de la démocratie véritable.

Les appâts de la servitude

A l’heure où le salariat englobe une majorité de la population, il n’est plus question de concevoir une autorité par la force mais plutôt d’élaborer les outils les plus efficaces pour obtenir le meilleur consentement possible d’un peuple qui, s’il était uni et éclairé, pourrait renverser n’importe quel pouvoir. Il s’agit de forger les consciences de façon mécanique et inconsciente pour qu’elles s’en remettent aux puissants qui organiseront ainsi les désirs et la vie de chacun.