vérité

Islam : Vérité ou Liberté ?

On dit quand on ne sait pas quoi dire, que l'islam est une religion de soumission. Maudit soit celui qui le dit, juste pour avoir son mot à dire ! Mais admettons et plaidons pour cette soumission. Celle de la femme qui se voile ou celle de l'homme qui s'agenouille dans la rue et prie le Seigneur pour qu'il soulève un coin du voile.

Voilée à Paris, non voilée à Alger !

Je ne sais pas si vous connaissez cet auteur allemand qui a levé le voile d'ignorance sur tous nos tourments en assimilant la vérité au dévoilement. Autrement dit la vérité vraie est toujours déjà voilée et il faut étudier bien longtemps pour apprendre et comprendre pourquoi il n'est pas bon de lui arracher son voile.

L’homme n’a pas marché sur la lune !

Les médias vous racontent des histoires. C’est fort possible. C’est plus que réel. C’est sans doute nécessaire. On a beau le savoir, on ne viendra jamais à bout de ce désespoir. Sous prétexte que le vrai n’est ni tout blanc, ni tout noir, on nous ment. On nous refait l’histoire… Le faux et l’usage du faux n’est pas une occurrence parmi d’autres mais leur mode d’existence. Leur volonté de puissance. Et si ce mal est récurent c’est bien à cause de la concurrence.

Qui dit nouvel an… dit bilan !

Pardon si ça vexe que mon texte n'ait pas de sexe. Je consterne... parce que je ne suis pas du tout moderne. J'ai rarement, presque jamais, le moral en berne. Je ne suis pas intéressée et je paye cher le fait d'être désintéressée. Parce que j'estime que la beauté n'est belle que si elle reste gratuite. La vérité ne peut être un parti pris, c'est l'œuvre d'une vie, si et seulement si elle est dûment remplie... voire accomplie. Qu'est-ce que je dois ? Qu'est-ce qui est dû ? J'existe pour souligner ce trait d'union entre l'être et le devoir.

Où sont passés mes amis ?

  Si je vous dis que la vie est une équation à une ou plusieurs inconnues ? Autrement dit que la vérité ne m'est jamais apparue toute nue... mais toujours voilée et rarement reconnue. Vous direz quoi?   Si je vous dis qu'une équation à une ou plusieurs inconnues... est la vérité vraie ou la vraie vérité avec toutes ses galères ?

La Vérité

On m'écrit, on me décrie parce que je défends à cor et à cris la Palestine. On se dit : qu'est ce qui lui prend, qu'est-ce qu'il lui a pris de s'accrocher à cette cause révolue ? Ce qui fut, ne sera plus. La Palestine n'existe plus... c'est peine perdue ?

Ce qui me sépare de lui

Je me reproche déjà le rapprochement... entre moi et Macron. Entre celle qui défend les perdants et celui qui se confond avec les gagnants. Tout nous sépare : les peines perdues de la veuve et de l'orphelin; et les trophées remportées par la jeune mariée et le fils à papa. Ce n'est pas le même combat !  

Error… Terror

Séquence 17_9032

Notre conscience a encore du mal à distinguer le bien du mal... Je crois que c'est le fond du problème : l'indistinction... les mauvaises distinctions... un tas d'éléments qui nous trompent énormément...d'où la difficulté de discernement.

On s'étonne de voir la fumée quitter le feu qui s'éteint.

Les réfugiés de la télé

La télé n'est plus ce qu'elle était. Elle n'était rien. Elle est devenue quelque chose : le seul lien imaginaire avec le monde réel... ou ce qui revient au même... le seul lien réel avec le monde imaginaire... source de richesse pour les pauvres terriens qui n'ont pas la chance ou la malchance d'avoir internet... un vrai lien pour ceux qui ne sont relayés à rien. L'image du monde est plus que jamais tributaire d'un monde d'images où la vérité n'a plus lieu d'être, vu le nombre de contre-vérités. Il faut juste parler de ce qui parait et non plus parler juste de ce qui est.

Croire

Croire.   « La première clef de la sagesse, c’est une interrogation continuelle, il n’est pas inutile de douter de chaque chose. En effet, qui doute conduit à chercher, qui cherche peut saisir la vérité ». Pierre Abélard (1079-1142)   Statue imaginaire de Pierre Abélard  

Du 11 septembre à Charlie Hebdo, une bifurcation historique

A Personne. "Le préjugé foncier est de croire que l'ordre, la clarté, la méthode, doivent tenir à l'être vrai des choses, alors qu'au contraire, le désordre, le chaos, l'imprévu, n'apparaissent que dans un monde faux ou insuffisamment connu, --bref sont une erreur ; c'est là un préjugé moral, qui vient de ce que l'homme sincère, digne de confiance, est un homme d'ordre de principes, et a coutume d'être somme toute, un être prévisible et pédantesque. Mais il est tout à fait impossible de démontrer que "l'en soi" des choses se comporte selon cette définition du fonctionnaire modèle"

Votre opinion ne compte plus

Nous le peuple, servons le pouvoir d’une bourgeoisie, qui au cours des deux derniers siècles a acquis les outils nécessaires à notre soumission : les appareils politiques et le pouvoir militaire, les réseaux médiatiques et leur culture de masse, alimentés par leur exponentiel pouvoir économique.

Le pouvoir au peuple

Premier texte publié sur Diktacratie.com il y a trois ans, jour pour jour. Merci de votre fidélité, et continuons à provoquer le débat&;

La vérité, toute la vérité, rien que la vérité

On ment. Un peu tout le temps. À sa famille, à ses amis, à son travail, à ses amants. On se ment souvent à soi-même et presque toujours aux enfants&; Ainsi, le jour, la nuit, de nos rêves à nos non-dits, que l’on prétende ou qu’on espère, que l’on se pare de belle manière, éloquent ou introverti : on ne fait que trop semblant de la tenir ferme entre nos poings cette foutue vie !