vanité

INSTADRAM

L'homme est un enfant... un enfant dont l'intelligence est souvent étroite. Il s'efforce vraiment de faire tenir ses 50 volumes dans une boite qui ne peut en contenir que 25. Limite physique à sa prétention métaphysique! Il n'y a pas plus pénible comme existence, avec de telles carences en mathématiques. C'est le drame de toute méconnaissance... l'Instagram de l'ignorance.

J’ai tué l’homme

Je m'entraîne, je me suis entrainée avant de descendre dans l'arène... Pour prendre le taureau par les cornes... Ce n'est pas le taureau... C'est l'effronté que je m'apprête à affronter. C'est l'homme... qui a dépassé les bornes ! J'hésite entre le sabre et l'épée... Pour lui crever l'œil ou lui saper son orgueil. Il s'est trompé, il m'a trompé... il va ramper bientôt à mes pieds !

L’orgueil et la vanité

L'orgueil est une moto : une Kawasaki. La vanité est une auto : une Ferrari Pas la peine de vous préciser combien ils font de tours du monde par seconde ! L'orgueil c'est par rapport à soi, course-poursuite entre soi et soi-même pour savoir jusqu'à quel point je m'aime ou je suis fier de moi-même. La vanité c'est par rapport aux autres, course-poursuite pour plaire aux autres, se voir dans leurs yeux, ou les voir dans les miens...

Les copies qu’on forme

Je suis désolée... d'être D'être la personne chargée de vous l'apprendre C'est à n'y rien comprendre Je ne me demande même pas Ce qui va le plus vous surprendre Le tragique ou l'anecdotique Le pendu ou l'envie de se pendre. Ouvrez bien grandes vos oreilles Car plus rien ne sera plus pareil...   Je vais vous décliner la parole de l'ecclésiaste Pour que vous saisissiez l'horrible contraste : "J'ai tout vu en ma vie de vanité : Tel juste qui périt par sa justice, Tel méchant qui survit par sa méchanceté"

Surprise Patrie

De la terre de FRANCE Je ne me suis jamais sentie propriétaire Et nous en sommes tous là, je crois Dignes ou indignes locataires On y tient... Comme on tient à son enfance Mais cela ne créé aucun lien d'appartenance C'est comme ça, on ne peut pas subordonner la transcendance Ce n'est pas vous, ni moi qui mène la danse ! Ce n'est pas parce que vous aimez quelqu'un Passionnément, infiniment, follement Que vous le possédez de quelque façon. Et vous l'aimez d'autant plus que vous ne le possédez jamais Il est peut-être en vous, mais il n'est pas à vous. Il en est de même de ma terre natale

Les créatures du Léviathan

L’Eglise ne doit pas commander. Politiquement parlant, elle ne le peut. Ses desseins transcendants demeurent hétérogènes aux lois physiques de notre monde visible, immanent. Les passions attachant les hommes à ce monde, et celles les reliant à l’au-delà, ne peuvent s’accommoder. Les âmes citoyennes ne peuvent communier dans un sanctuaire.

Républicains ou chrétiens ?